Stéphane Lucas
 
 
Comme des millions de gens en France, j'ai toujours été fasciné par Serge Gainsbourg. 
Les artistes de ce niveau sont extrêmement rares.
 
Comme les diamants, ils sont uniques et précieux. Gainsbourg, Piaf, Brel, Presley, Jackson, sont plus que des artistes qui ont, un jour, créés de la musique. Ce sont avant tout des êtres humains qui se sont merveilleusement ouvert et totalement offert...!!! Dans trois cents ans, on se souviendra encore de ces artistes comme d'une référence absolue qui a marqué au fer rouge toute une époque et des milliards de gens.

Leurs uniques et inimitables façons d'être, de bouger, de s'habiller, de chanter, de danser, de composer, d'écrire, d'inventer, de bousculer les idées reçues, bref...de révolutionner les genres et les gens, est tout simplement renversante.
  
Pendant mon enfance et mon adolescence, il y avait régulièrement à la télévision française les très célèbres émissions de Maritie et Gilbert Carpentier. Le format de ces émissions était toujours d'offrir la totalité de la soirée à un artiste qui pouvait inviter qui il voulait.                                                                 
C’est ainsi que, régulièrement, la France entière pouvait découvrir Mr Gainsbourg et tout ses amis, s'adonner corps et âmes, dans des mises en scènes toujours plus extravagantes et décalés qui, croyez moi, faisait couler beaucoup d'encre à l'époque car, comme chacun sait, Mr Gainsbourg était un provocateur..!!

Il adorait bousculer, déranger, choquer et émouvoir les différentes classes sociales françaises.

J'ai vu Serge Gainsbourg sur scène au Zénith de Paris, je crois que c'était en 1989, donc deux ans avant sa mort. Je me souviens avoir découvert un artiste incroyablement émouvant. Il y avait tellement d'amour entre lui et son public, c'était impressionnant. Vers la fin du spectacle, il a fait venir sur scène son fils Lucien qu'il appelait "le p'tit Lulu", ce fût un moment d'une rare émotion.
 
Quelques années ont passées et mon nom d'artiste est devenu Lucas, mais tout le monde m'appelait Lulu. Encore quelques années plus tard j'ai appelé mon petit chat le p'tit Lulu, ce fût mon petit clin d'oeil au grand Gainsbourg, qui lui appelait sa chienne Nana…me suivez vous toujours cher lecteur...  
C'est dans le plus grand respect que nous avons réalisé l'album "Sur les Elles de Gainsbourg", animés par le simple désir de vous le faire découvrir un peu plus en profondeur. C'est pour cette raison que nous avons choisi certaines chansons de Mr Gainsbourg assez peu connues du grand public. Nous avons puisés dans ces débuts de carrière afin de partager avec vous quelques uns de ces trésors.         
 
Si vous êtes en train de lire ces lignes c'est que ce projet a soulevé votre curiosité et cela me réjoui!
             
Il fût et restera l'un des plus grands artistes intemporel et sans frontière de son époque...

 

 
LULU