Des chansons de Serge Gainsbourg en version duo

Agrandir

Serge Gainsbourg

Photo: archives La Presse

 

Alain Martineau
La Presse Canadienne
Montréal

Onze chansons de Serge Gainsbourg refont surface au Québec sous forme de duos et pourraient même mener à un spectacle inspiré par l'oeuvre de l'enfant terrible de la musique française.

Question de souligner le fait que Gainsbourg aurait franchi le cap des 80 ans s'il était encore vivant, le groupe Avec Musique a lancé l'idée d'un album de duos formés du chanteur d'origine française Stéphane Lucas et de 10 québécoises connues, chanteuses professionnelles ou non.

Les interprètes Marie Carmen, Patsy Gallant, Caroline Néron, Mélanie Renaud et Julie Salvador, ont accepté de revisiter des incontournables de Gainsbourg, des chansons du début des années 1960.

Mais le producteur, Pierre Perras, voulait aussi garder l'esprit de Gainsbourg qui aimait faire chanter des femmes qui n'étaient pas d'abord des chanteuses. Animatrices, actrices et même une écrivaine ont accepté de faire une incursion musicale.

Parmi les comédiennes, Chantal Fontaine et Maxim Roy, ont accepté de se joindre au projet alors que chez les animatrices, Geneviève Borne et Virginie Coossa ont acquiescé, de même que la romancière Nelly Arcan.

Perras, derrière cette initiative, caresse maintenant l'idée d'un spectacle.

«Pour l'instant, c'est à l'état de projet, mais nul doute qu'il y aurait des éléments scéniques intéressants», affirme le producteur, qui aurait bien aimé voir Jane Birkin sur place au lancement (l'artiste a annulé ses spectacles en avril mais sera ici l'été prochain).

Le moins connu du groupe des interprètes est le seul homme du projet, Stéphane Lucas, qui est au Québec depuis sept ans. Lucas a fait du cinéma, de la télévision et un peu de musique.

Mais le jeune chanteur pourra bénéficier de la notoriété des femmes qui participent à cet album qui mélange l'électro moderne aux saveurs «jazz» d'une certaine époque.

«Ce n'est pas une imitation de Gainsbourg et d'autres personnes, ni sur le plan musical, ni sur le plan vocal, avertit le chanteur. On a tous notre identité», dit celui qui a trouvé «sublime» notamment, l'enregistrement de la chanson L'Anamour fait avec Maxim Roy.

Il n'y a pas doute, l'homme a aimé son expérience.

«J'ai pu compter sur 10 des plus belles co-interprètes féminines du Québec et ce fut une expérience enrichissante tant sur le plan humain qu'artistique», reconnaît ce colosse qui a aussi trempé dans le monde du kickboxing en France.

La première chanson du CD, Ce Grand Méchant Vous, interprétée par Lucas et Mélanie Renaud, donne le ton à l'album. Cette dernière a indiqué avoir été très à l'aise avec le texte.

«J'aime son univers particulier, ses tournures de phrases, dit-elle, en parlant de Gainsbourg. Il avait un univers tordu et j'aime cette nonchalance le caractérisant», soutient la jeune artiste.

Sur l'album, on trouve aussi la chanson L'Hélicoptère originalement interprétée par la comédienne française Mireille Darc, et qui est reprise cette fois par Geneviève Borne. L'animatrice est une inconditionnelle de l'artiste français qui ne faisait pas dans la dentelle.

Pour chacun des duos, il y a Lucas et une femme sauf dans un cas: «Je t'aime moi non plus», peut-être la plus célèbre de Gainsbourg, chanson qu'il avait faite avec sa conjointe et muse Jane Birkin.

On a réservé cette incontournable à Julie Salvador, qui co-réalise l'album, et à l'écrivaine Nelly Arcan.

«Je n'ai pas une bonne voix, admet la romancière, mais on m'a fait comprendre que ce n'était pas du chant. On sait que Gainsbourg parle souvent. Alors j'ai fait à peu près 25 pour cent de la chanson», dit celle qui a aimé l'expérience.

Mais Nelly Arcan ne sait trop quel impact aura l'album sur le public.

«Je ne sais trop ce que ça va donner, c'est un gros morceau, une des plus populaires chansons de Gainsbourg. L'autre élément, ce n'est pas une femme et un homme qui chantent, mais deux femmes. Comme résultat, il n'y a pas comme dans la chanson originale le côté cynique du 'moi non plus'. Ca ressemble plutôt à un 'moi aussi'» conclut-elle.

La Chanson de Prévert, L'Eau à la bouche et Chez les Yé-yé se retrouvent aussi sur cet album.

15 avril 09